Comment se porte l'esport en Suisse ?

Si vous avez déjà remarqué comme nous, l'industrie des jeux vidéo est en train de prendre de l'ampleur en suisse depuis quelques années compte tenu des diverses initiatives développeurs de jeux et des acteurs de l'esport Suisse. De la même manière, les sports électroniques appelés esports connaissent de nos jours un développement dans toute la Suisse grâce au développement de certaines structures qui valorisent ce type d'activité, l'initiative d'organisations des tournois de jeux vidéo par certains gamers en Suisse et l'intérêt porté par quelques sponsors aux jeux vidéo. L'organisation des festivals aussi a permis de propulser mieux qu'hier l'esport en Suisse qui souffre toujours de carence de visibilité. L'esport est encore jeune en Suisse et a besoin de plus d'oxygène pour son essor. Jetons donc un coup d'œil sur l'état de ce sport dans le pays.

L'essor des jeux vidéo en Suisse

Les jeux vidéo et l'esport en suisse et partout dans le monde vont de pair et ne font qu'un. Le développement des sports électroniques passe par l'instauration d'un bon environnement de jeux vidéo et en partie par la collaboration entre les développeurs et les acteurs du sport électronique. Si on s'y intéresse, on remarque que l'industrie des jeux vidéo est en plein essor dans le pays. Depuis quelques années, la réputation des développeurs est devenue excellente sur le plan international. À travers un cadre légal créé, la Suisse écroule plusieurs jeux qui ont un succès retentissant sur le plan mondial. De plus en plus les petites entreprises éditrices de jeux connaissent le jour. Ces entreprises prises en un font un chiffre d'affaires estimé à 50 millions l'an avec plus de 50 jeux développés chaque année.

L'esport est-il suffisamment connu en suisse ?

Dans certains pays comme la Corée du sud, l'esport est devenu un sport qui nourrit son homme et à chaque match, les stades sont pleins à craquer comme dans les stades de basketball. En est-il de même en suisse ? Malgré le fait que le sport n'est pas encore assez connu dans tout le pays, beaucoup d'efforts sont en train d'être faits par les acteurs par l'organisation des compétitions et des championnats et des actions pour mettre en symbiose tous les acteurs connexes. En dépit de tout ceci, la visibilité de la Suisse en matière de l'esport est de faible portée du fait qu'il n'y ait pas beaucoup de joueurs professionnels. Outre, il n'y a pas assez de clubs qui payent bien les joueurs et peu de structures qui accompagnent les évènements comme dans certains pays.

En ce qui concerne les équipes d'esport en suisse, les clubs n'ont pas encore une bonne capacité financière pour soutenir toutes les charges afférentes au sport électronique. Dans ces circonstances, les joueurs n'ont pas de choix que de vaquer à d'autres activités pour subvenir à leur charge. Alors qu'en réalité les meilleurs joueurs professionnels pour atteindre un bon niveau doivent s'entrainer une dizaine d'heures voir 13 heures par jour pour certains.

Nonobstant les situations qui minent ce sport dans le pays comme l'échec de la Geneva Gaming Convention, les professionnels ne cessent de croire et de fournir leur effort quotidien. La création de la SeSF en 2008 qui a eu l'excellente idée de créer la Swiss Made Games League, une ligue qui fait la promotion des jeux développés en suisse est autant une volonté manifeste de faire connaitre l'esport suisse sur le plan national et international. Par ailleurs la Swiss Esports League est la plus grande ligue d'esport en suisse et regroupe les clubs de la première division. D'autres grands évènements comme la Zurich Game Show et la Gaming Show propulsent les sports électroniques dans ce pays.

La communication autour de l'eSport suisse

Grâce à la bonne communication et les moyens mis dans l'eSport aux États-Unis, les stades se remplissent comme un œuf. Dans ce sens l'eSport suisse n'est pas laissé pour compte parce que les organisateurs des ligues ont souvent eu l'idée de faire passer les compétitions sur la télévision et les médias sociaux mais il reste beaucoup à faire. Des chaines YouTube y sont associées ainsi que le streaming dans le cadre du lancement du sport à la télévision par Swisscom TV. Même si l'initiale n'a pas pu prospérer, on peut nettement constater que l'ambition nourrit autour de la Geneva Gaming Convention est grande. Parce que le budget de la communication a pris l'ascenseur à la deuxième Edition comparativement à la première. En outre, la fédération Geneva esport parrainée par Joaquim Fitas, s'est illustrée dans la même démarche en initiant le forum genevois d'esport dans un but informatif et de proposition d'idée pour la montée du sport sur ce territoire.

Evènements et équipes d'eSports en suisse.

Au nombre des acteurs qui font le sport électronique, nous pouvons citer certaines équipes et certains événements d'eSports que voici :

  • Equipe de sport electronique:EGSwiss, E-Corp Gaming, AVES , Absolute Frost, Arctic Gaming, E-LVETS, mYinsanity, noetic, Romandy Gaming, Servette Geneva eSports, SILENTGAMING, SPG ESPORTS, Lausanne eSports, Berzerk sont des équipes de sport électronique en suisse, tous disposants d'une site.
  • Evènements d'eSports en Suisse :Erenya, FestiGeek, Geneva Gaming Convention, Infrabot, Netgame Convention, PolyLAN, SwissSMP, Games etc.

La Fédération Suisse d'ESports créée en 2008 a été un grand pas dans le sport électronique en suisse. 10 ans après la SeSF En 2018, la SESF a lancé son programme de certification de tournois, pour permettre aux acteurs du sport de rester dans les normes requises. D'autres acteurs importants peuvent être également cités comme la Fédération FSFA, le QWERTY Café Sarl.